En 2021 les notes de crédit

En 2021 les notes de crédit

À partir du 1er janvier 2021, le développeur n’a pas besoin de confirmation de réception des biens et services ou de formation pour avoir une facture négative à l’acheteur. Cependant, le contribuable doit prouver qu’il a droit à un moyen essentiellement cet ajustement.

Des photos

À partir du 1er janvier 2021, ces changements dans leurs constitutions à moins de notes de crédit
/ 123RF / PICSEL

C’était écrit Art. 29a chapitre. 13-14 de la loi sur la TVA en vigueur jusqu’à fin 2020, dans les cas où il y a eu une réduction de l’assiette fiscale par rapport à l’assiette par la facture indiquée pour certains ajustements fiscaux le chiffre d’affaires a fourni qu’un contribuable avait acquis avant la date limite comment une chose peut-elle être donnée pendant un certain temps à la TVA, la mise en facture, ils ont tous pris leur déclaration de l’acheteur: et la confirmation de l’acheteur, si l’utilisation de ce terme. Après cela, si le délai de dépôt de la déclaration de TVA, quant à une exploitation donnée ou de la confirmation du contribuable est en droit de prendre en compte le moment de la comptabilisation des choses dont il a été confirmé au moyen d’une formation dans cet art pendant un certain temps, a rafraîchi le sien.

A partir du 1er janvier 2021, changements dans les règles, afin de créditer le second.

Selon une nouvelle forme d’art. 29a chapitre. 13: hors de la TVA dans les Actes la réduction de l’assiette fiscale par rapport à l’assiette dans le fait même émis la facture par la méthode du procédé indiqué la taxe n’est pas de la raison, une période dans laquelle le contribuable a émis pour la correction, il a été prévu, que les documents du regard, et l’a pris par là un contribuable montre qu’il est parmi l’acheteur, les conditions d’une réduction de l’impôt et une base pour certains services et la fourniture de biens sur la facture et la correction de ces conditions sont remplies, et il est conforme à la documentation détenue de la facture.

Cependant, si le tribut, et le moment, dans lequel la correction dont il a été émis, de sorte que le contribuable n’ait pas eu les documents mentionnés devant, la réduction de la taxe à l’assiette fiscale, et aux documents du moment où il est devenu connu de tous, selon qu’il l’a obtenu.

Il appartient donc au présent, au contribuable de traiter avec devrait être, devrait être ramené à l’assiette fiscale, et au repaire de l’époque, même maintenant au moment où nous avons été faits, ils se sont engagés à corriger la facture, à condition que les documents du regard, et il a montré qu’il a, en plus des mots et de leur transaction, ni avec un acheteur des marchandises ou le destinataire, au ministère.

Par conséquent, la correction d’une étape formelle d’obtention de la confirmation dont la condition était acceptée pour être supprimée par un acheteur.

Il faut dire que l’établissement des règles énoncées, à l’art. 29a chapitre. 13 à la loi sur la TVA s’appliquent dans les cas de l’art. 29a chapitre. 1 à 3 points 10 de la loi sur la TVA, soit les remises des réductions de prix à l’assiette fiscale, et que ce soit le retour du lieu, les marchandises retournées et les emballages, les choses qui sont retournées aux avances dans la liberté qui leur est accordée ne sont pas assaisonnées de sel.

De plus, selon le fait qu’ils sont appliqués autant que l’hommage, et l’erreur dans la règle, il s’agit de l’émission de la facture, et de la facture de la sortie du mot, dans la facture, et de corriger un tel mal dans le montant de la taxe de guerre dû et le montant est supérieur à celui indiqué ci-dessus.

Comme mentionné précédemment, dans la condition du contribuable n’a pas de laissez-passer, quand il est allé le rencontrer, quant à savoir si. 29a chapitre. Den dans les 13 cas mentionnés dans l’Art Act. 29a chapitre. 15 La loi sur la TVA (par exemple pour l’exportation de biens et la fourniture intracommunautaire de biens et de services à partir de la livraison de biens et la fourniture de celui-ci au lieu d’imposition se fait à l’extérieur du pays).

Cependant, le nouveau libellé de l’art. 29a chapitre. 13: pour les documents que le contribuable sort de la cuve pour passer, que dans les Actes il soulève des doutes quant à confirmer que c’est au moyen des conditions de l’acheteur, le vendeur ne fait pas partie des conditions que ces choses devaient réduire l’assiette fiscale, et pour eux, c’est, avec toute la documentation relative, sur la facture, et, selon qu’il l’a prise par le. On ne sait pas si cela est une preuve suffisante que, par exemple, le service de courrier électronique et toute correspondance avec l’acheteur de marchandises, le prix peut être convenu par la réduction ou par les côtés du contrat. De plus, les documents commenceront.

Dans la justification de l’introduction des changements décrits dans le projet d’amendement, ce qui était cohérent avec la question de la parole et de l’écrit pour savoir qu’il en résultera cet accord. Si le contribuable lui-même, il n’a pas de preuve autre que la modification elle-même, mais aussi la loi sera introduite pour les nouvelles conditions d’effets sur un document (s’il est possible de confirmer que c’est correct avec tout l’acheteur).

Le changement au sens de l’art. 29a chapitre. Sur les 13 mots de la loi TVA Art. 86 sec. 19 de la loi sur la TVA. Selon le nouveau libellé de cette disposition, en cas de réduction de l’assiette fiscale à l’art. 29a chapitre. 13, ou pour trouver une erreur sur un montant de facture fiscale, visée à l’art. 29a chapitre. 14, l’acheteur des biens ou services est obligé de réduire la TVA uniquement pour la transférer à des tiers, car le moment et les conditions dans lesquels cette réduction avait été convenue avec le promoteur, si ces conditions sont remplies avant l’expiration de ce délai de règlement.

Et si après ce délai, dans lequel ces derniers sont la liste des noms, parmi les conditions du logement a été entièrement sorti, l’acheteur est obligé de transférer à d’autres pour réduire la TVA uniquement, car au moment où ils étaient ces conditions pourraient être remplies. Si le contribuable n’est pas sous la juridiction de son ancienne TVA, assurez-vous que la correction de facture s’applique, et ce qui sied à une telle réduction, qui comprenait une réduction du montant du début du Vatican à transférer à d’autres, car le temps dans lequel le contribuable fait cet échec.

Entre TVA et positivement à la correction en ce qui concerne les factures, selon les règles réglant le cas sur l’interprétation de droit et de loi. À partir du 1er janvier de cette année. Les dispositions de la loi sur la TVA sont introduites dans un remède pour le règlement de ces factures (article 29 bis, section 17).

1), à ce moment-là, comme il l’était maintenant, si cela a été fait par la correction des causes des défauts découlent de la facture originale, c’est la façon dont il doit être déterminé au jour, dans lequel il a été démontré qu’ils sont dans la facture originale,

2) dans l’état dans lequel la cause des raisons donnant lieu à une correction après la vente, la correction doit être faite pour être transférée à d’autres pour correction et prévention le mois dans lequel elle est émise;

3) Après la détection d’une erreur dans la facture originale, est-ce qu’au fil du temps, augmentez l’assiette fiscale qui figurait dans la facture originale affichée.

Ces règles s’appliquent également à la CEB. En fait, ce besoin qu’il avait de la prescription de l’art. 30a chapitre. Acte 1 de la cuve, il est établi par l’ajout de l’application appropriée de la règle de l’art. 29a chapitre. 17. C’est en raison de la modification, il deviendra clair que pour procéder à des ajustements pour émettre l’assiette fiscale en acquérant un bien intracommunautaire. Les règles applicables aux contribuables qui paient la rie n’ont pas été modifiées.

En conséquence, les augmentations de l’art. 30a chapitre. 1 à l’art. 29a chapitre. 17, il est nécessaire d’augmenter la base d’imposition deviendra les exportations. A cause de ce que vous êtes. 29a Loi de la cuve, sec. 18, à partir du moment où, dans le cas des marchandises, et à l’exportation, la croissance de l’assiette fiscale, telle que décrite au paragraphe du 17, que par le passé, afin de ne pas rendre hommage à la période dans laquelle elle était indiquée dans la plus basse elle est, c’était un hommage aux biens du revenu du magasin.

Des photos

/ Brandy Podatkowa

Base légale,

11 mars à la TVA 2004 (Journal officiel de 2020, point 106, tel que modifié)

Acte du 27/11/2020 modifiant la loi sur la TVA et autres

auteur: Aleksandra Węgielska
N ° 1 Taxe sur l’eau-de-vie (1772) du 04/01/2021

je vois

“L’argent honnête: augmenter les péchés dus, mais pardonner diminué
Actualités Polsat