Le prix sur le marché immobilier n’a pas regardé avec l’oeil d’un

Le prix sur le marché immobilier n’a pas regardé avec l’oeil d’un

Les plus grands marchés immobiliers en Pologne, nous pouvons observer le prix est trop regardé à la porte – l’analyse du site Web de l’ESCARG. Selon les analystes, les prix du marché immobilier augmentent et les loyers sont moins chers. Cet état ne dure pas éternellement.

Des photos

Répartition du prix de location et Cracovie Gdańsk
/ 123RF / PICSEL

L’offre d’achat immobilier de la hausse des prix est plus faible et des taux de location plus bas sont attendus. Cette tendance pourrait se poursuivre en 2021?

En 2020, nous avons vu 2 moments de rupture sur le marché immobilier. Tout d’abord, le début d’une épidémie, selon le premier qui nous a guidés vers une hésitation. Cela s’est traduit par une baisse des prix sur le marché locatif et par une tendance latérale ou une réduction de décalage des augmentations de prix des ventes sur le marché.

La deuxième fois, c’était l’importance du mois d’août, quand il est clair que les étudiants en éducation à temps plein n’ont pas besoin d’être mis de côté pour rester longtemps avec nous. Le fait que presque toute la volatilité accrue sur le marché.

Gdansk, Cracovie et les baux ont fortement chuté, tandis que le prix de vente a augmenté à Tricity partout à l’extérieur, où la demande est repoussée par les investisseurs du marché de la location à court terme pré-pandémique offrant un hébergement sur une plate-forme Internet populaire.

Avec encore plus de brutalité dans l’Etat durement la ville après la croissance dynamique des prix de l’immobilier dans la ville du premier trimestre de 2020, le début de, signifie que la pandémie jusqu’au dernier, et la réalisation des attentes d’exactement les jours saints de l’été, ils sont restés dans le même degré. En septembre, le marché avait démarré environ 11 000 a abouti à une percée. PLN par mètre carré.

Sur le marché de la location lorsque nous étions plus ou moins une lente baisse du niveau des prix. Nous avons pu observer des mouvements plus dynamiques au tournant de mars et avril, lorsque la Pologne provoquée par l’épidémie, et en octobre, l’enseignement à distance et à distance introduit dans les universités, ce qui est un besoin évident de ne pas rester dans une manière basique d’organiser le travail de nombreuses entreprises.

En résumé, les prix de vente des appartements et des offres ont augmenté de 5,5% en 1585 à Varsovie en 2020. 4 pour cent entre eux seront diminués, et les baux, un peu plus. Cracovie, nous avons vu des hausses dynamiques des prix de l’immobilier au premier trimestre 2020.

Quel est le début de l’année, a été largement responsable de l’augmentation des prix de l’immobilier l’année dernière en mars, les prix de janvier ont augmenté jusqu’à 9 p. Le reste de l’année coupable environ 3 p. croissance. En fait, dans le marché de la location standard 2020 lui-même, au nom de – et ils étaient deux les vagues du prix des chutes: le printemps et l’automne et le temps pendant la saison des vacances est une stabilisation de la.

Mais plus l’ordre des prix de location à Cracovie est long car il est trois fois supérieur à la tête, et cela alors que 11,7 pour cent.

Les causes de ces baisses peuvent être limitées aux jeunes de la ville et les élèves du secondaire étaient bien mieux connus pour une pénurie de main-d’œuvre. A PoznaD, les prix du marché immobilier sont relativement calmes. Ventes dans le segment, le prix est passé d’environ 7000 m2 et la BCT en janvier de 7300 en décembre Inv. Par rapport à d’autres villes, et l’augmentation ne semble pas impressionnante 300 Inv.

Le prix de ceux-ci, tombant au début de la pandémie, jusqu’à la fin de l’année en mai et retourné à une bataille a été menée sur le marché est en augmentation. Sur le marché locatif, nous devons faire face aux fluctuations de prix jusqu’en septembre, mais dans une mesure limitée. Seulement à la fin des vacances d’été et un manque d’études à temps plein pour ses études dans le sens du marché pour le mois prochain – et, par conséquent, ne peut pas compter sur les propriétaires pour baisser les prix à 5%. plutôt que depuis le début de l’année.

En 2020, le marché immobilier new-yorkais pour l’augmentation des prix de vente se caractérise par une stabilité reçue. Déjà en janvier, le niveau de prix du frein à 8 milles. PLN reste à 5,5%. plus élevé en décembre.

Sur le marché de la location, c’est beaucoup plus intéressant lorsque les baisses de prix proposées depuis le début de l’année se sont poursuivies, accélérées fin mai en avril, et se présentent comme un début de croissance dynamique jusqu’en septembre. Mais il y avait une baisse attendue tout aussi dynamique des taux de location. Pour cette raison, elle a chuté de 3,5% par an au-dessus des prix du marché dans l’année de la location.

Il est à noter, cependant, qu’il ne s’ensuit pas qu’il doit s’écarter d’être un disjoncteur de l’année à la fin du mois de mai. Augmentation des classes Tri-ennuyeuses qui prennent le plus grand dans la ville de Gdansk en 2020 et Dieu a fait un mouvement dans la première partie de la stabilisation thermique le prix du prix du plus prolongé et des sans-abri qu’il avait été jusqu’à la fin de l’année.

Pour cette raison, fade dans l’offre de prix n’a changé d’année en année que de quelques zlotys, ce qui est le plus grand de la situation, sans entendre l’autre côté à travers les lieux publics des villes de Pologne. Les prix de location sont restés très stables jusqu’à fin février, puis ils sont tombés à 5%. démarrer, passer à autre chose.

Cependant, à partir de la mi-août, le prix entame une descente dynamique vers le «sud». Une baisse de jusqu’à un an des prix de location dans l’offre au fini, c’est jusqu’à 11 pour cent. – tout comme nous avons vu des baisses à Cracovie.

Sur le marché locatif, les villes universitaires et les valeurs touristiques – à Cracovie et Gdańsk – souffrent particulièrement.

Les marchés sont appelés à partir d’une combinaison des deux – le trafic touristique d’abattage et la location à court terme, avec l’intérêt des étudiants à distance pour l’apprentissage activé à la constitution des universités. Cracovie, au niveau des prix de vente a réussi à se défendre – mais le prix augmentait lentement, tandis qu’à Gdansk Nous parlons de stagnation.

Une croissance régulière des prix des logements se poursuivrait indéfiniment avec la baisse simultanée non plus dans les taux de location. Pretium blandit dans les hauts lieux, et combiné avec les mêmes personnes, tenant le côté en difficulté, pour trouver, et de cette manière laissez-le tourner de côté les taux de location, et il est bien depuis longtemps le moins à interpréter à l’épargne d’intérêt sur l’investissement est énoncée – depuis le recensement.

Je préfère prendre les frais du propriétaire pour se défendre, c’est-à-dire hors d’elle, rénover, ou envisager une vente. Tant que les locataires du niveau d’un haut-fade trouvent leur propre plaisir, à travers le même, le même, et le prix de ceux qui sont capables de vivre dans les conditions pour le mieux, les propriétaires des lieux exigent l’investissement dans un bien immobilier pour vendre plus, pour démissionner, et qui a un prix attractif Le coût, cependant, pour la rénovation.

L’augmentation de l’offre de marché secondaire ou sit contribue à la croissance en limitant la correction des prix. Sur quelqu’un d’autre, la mission de la, la peste, et après la victoire, le ralentissement de la crise économique, la hausse des prix des logements et des loyers commencent à suivre. En outre, si la question de l’augmentation de l’inflation, l’environnement est que les taux d’intérêt bas, les investissements immobiliers, ni ils se souviennent de tout.

Les investisseurs qui ont acheté le moment le plus excitant pour être rendu à son avantage sont que – jusqu’à l’extrême droite – augmentent le prix. Dans cet article, c’est au-delà de leur chance. , Cependant, n’est-il pas facilement disponible? Est-ce que c’est pour perdre ou gagner votre propre jugement dans les questions liées à l’investissement, c’est-à-dire En vendant une propriété.

Les baisses des taux d’intérêt signifient aussi quelque chose comme ce qui est le moins, sans préjudice des bailleurs qui ne sont pas en mesure de prendre les taux de location dans la rentabilité de l’investissement. Un bon prix de location à décliner à une plus grande disponibilité qui peut être reçue.

C’est particulièrement important pour ceux qui le font, mais après cela, vous remplissez les conditions des banques, à titre d’exemple et de source de revenus, à une certaine contribution pour la cause de la sienne, et certainement pas dans le doute, de sorte que le tissu est parti.

Cela exclut également les pathologies dans lesquelles se trouvent des appartements sur le marché locatif du locataire à une entreprise qui n’en veut pas, ou le carré des mètres est un très moyen et qui ne se surpasse pas les autres, des taux de crimes énormes aux locaux.

Michał Guzowski, analyste en chef chez Domiporta.pl

je vois

Une augmentation de l’immobilier au nom de sa propre dignité et de ce qu’Il fait?
MarchéActualités24