Les partenaires industriels entrent dans l’énergie

Les partenaires industriels entrent dans l’énergie

PGNiG annonce une forte entrée dans les énergies renouvelables. Dans les années à venir, tel qu’il a l’intention de produire, afin de dépenser 4 milliards de PLN à partir de 900 MW d’énergie renouvelable pour arriver sur la capacité des projets à la production de, à partir des mêmes sources. La première consiste à acheter un projet prêt ou avancé.

Le groupe a déjà annoncé que le gaz était mis à jour pour présenter la guerre à la fin de cette année. Il s’avère que l’une de ses composantes connaîtra un développement important dans la région. – refléter le bâtiment et développer des segments dorsaux aux initiatives dans les plus hautes énergies éolienne et photovoltaïque. Ce sont les technologies qui présentent le plus grand potentiel d’investissement – déclare Arkadiusz Sekściński, vice-président de PGNiG.

La société n’exclut pas la stratégie d’investissement avant sa mise à jour.

– Nous examinerons en perspective sexuelle les récents projets d’acquisition dans le domaine des parcs éoliens et solaires au cours des prochaines années. Nous sommes intéressés par la plage de fonctionnement et vu le vent, vous y êtes déjà. Et nous sommes ouverts aux projets photovoltaïques et aux petits et jusqu’à 1 MW, ainsi qu’aux grands. Nous espérons que nous saurons lequel d’entre nous pourra acheter des projets – l’arrivée du président Jerzy Kwieciński.

Dans le même temps les clients de son entreprise ont l’intention de s’appuyer sur ces compétences, pour développer avec l’autre du soleil, cependant, les ateliers avec des projets aux zones et aux groupes de l’objet. – Nous avons plus de 125 000 mètres carrés de panneaux solaires pour fournir un bâtiment en pierre de fondation ou un port est vérifié – a déclaré Sekściński. Là encore, le terrain appartenant au groupe, des installations d’une capacité sous peu. 40 MW peuvent être formés.

Et l’analyse de PGNiG, c’est la capacité de s’engager dans la construction de parcs éoliens offshore.

Coopération en matière d’énergies renouvelables dans une entreprise qui n’exclut pas des projets avec d’autres partenaires. – S’il y a des propositions intéressantes sont ouvertes – la certitude du président. Il ajoute que le bon taux de revenus stables et de flux de trésorerie est la clé.

PGNiG espère que le développement de la nouvelle société s’établira avec d’autres matières sensibles aux fluctuations des prix des hydrocarbures carottes.

PGNiG

  • ouvertement
    4.5000

  • max
    4.5150

  • min
    4.4230

  • Taux de référence
    4.4720

  • Le volume total
    42 1 913

  • changement total
    8 547 191,6540

  • fourche inférieure
    4.0500

  • gamme supérieure
    4,9500

En ce qui concerne les métaux lorsqu’ils ne font pas partie des opérations elles-mêmes. – Nous poursuivrons nos actions en amont. Le segment des opérations de swap sera indépendant de ses investissements – assure Kwieciński.

Dans le même temps, le groupe prévoit de mettre en œuvre une attention biométhane à la production et à l’utilisation de l’hydrogène. Par exemple, dans le domaine du développement de l’indépendance annonce avec d’autres investissements et activités de développement dans le domaine de la recherche sur le stockage d’hydrogène et d’énergie le biométhane.

Monika Borkowski