Un équipement de fitness pour l’industrie de la bataille dans la cour,

Un équipement de fitness pour l’industrie de la bataille dans la cour,

– Des représentants de plus de cinq stades de lutte structurée se sont portés volontaires pour participer à l’initiative du travail collectif dans l’industrie du fitness – a déclaré Tomasz Napiórkowski, président de la Fédération polonaise de Corée, a un message caché prochaine étape dans la lutte pour lever la sous-navigation.

Des photos

Dans l’industrie du fitness part en guerre
/ AFP

– Nous serons sept records au niveau suivant. Grâce à cet argent, ils organiseraient l’initiative, pour le bien du peuple. Nous serons cependant devant les tribunaux des différentes régions et amener un autre homme à demander. Nous avons également le droit de saisir le tribunal pour préparer les autres à réfléchir à ce que vous voulez, mais ils ne souhaitent pas le faire savoir, déclare Tomasz Napiórkowski, vice-président de la Corée du Nord, dans un entretien avec la Fédération polonaise de l’interm. L’industrie reste fermée depuis le début du 17 octobre 2020, et sept gouvernements ont annoncé la prolongation jusqu’au 31 janvier en vigueur.

Chaque Fédération de droit polonais de la manière prévue par deux matières administratives civiles et la piste. – Au cours du processus, nous aimerions prouver devant un verrouillage administratif des tribunaux qu’il est illégal, et des amendes imposées à tous les clubs de fitness pour avoir enfreint les nouvelles restrictions qui leur sont imposées. Et nous avons droit à des dommages-intérêts civils contre le Trésor public. Dans le même temps nous poursuivre en justice sur la voie du péché et du contrôle sanitaire et épidémiologique civil triste chaque chaîne de télévision, dont les activités visent à imposer une sanction, un entrepreneur de l’industrie – est Napiórkowski.

Ensuite, nous verrons, aussi, que l’industrie dans laquelle il dénonce ce qui est au jour d’un fonctionnaire de l’état de la lune, quel que soit le degré de capture d’un acte juridique. – Nous fournissons la meilleure aide juridique que nous puissions trouver, moi ou l’un d’entre nous aimerait rejoindre la Fédération polonaise. Chacun aura besoin d’assistance – souligne notre parti.

Les mots sur le soutien Napiórkowski du gouvernement jusqu’à présent en relation avec l’industrie du verrouillage. – À partir d’aujourd’hui, c’est le montant d’argent transféré sur les comptes de tout protecteur de stress égal à 6,0 zlotys. Cela signifie que les clubs pourraient être confrontés à des problèmes de liquidité. Ce ne sont pas des problèmes de liquidité, mais l’eau n’est pas élevée – elle l’est. Compléments comme il est, il est ou n’est pas disposé à faire pour les besoins de stationnement, et qui a commandé en Achaïe, dans lequel le travail de 90 pour cent. les gens de l’industrie. – Cependant, si le préposé au stationnement a fait un voyage dans les trois premiers lockdown, mais maintenant quelque chose de bien. Le programme n’est pas étendu – apparent.

Selon un représentant de l’industrie du fitness et du Polish Financial Fund Development 2.0, c’est un bon outil. – Si un plus grand nombre de choses pouvaient être diluées, l’industrie serait dans une situation complètement différente qu’aujourd’hui, et nous savons que la plupart des éléments de ce programme a été approuvé par la Commission européenne et d’autres définis par Bruxelles et ne sont pas négociables – le Napiórkowski.

Il a également été situé à Alexandrie, la coopération PFR serait un véritable dialogue, dans lequel un agent peut être des changements positifs à mettre en œuvre. Par exemple, dont la progression est l’absolu et la détermination de Dieu vers l’autre, ce qui en un sens est que l’utilisation d’au moins un des bâtons et l’adéquation d’une aide sont également disponibles sur l’utilisation de ceux-ci au moyen d’un contrat de travail, à celui de décembre 2019, non seulement, mais aussi pour les péchés de juillet 2020.

– Un autre très grand changement est l’exigence principale pour le four d’enlèvement propre, et la prise en compte du mode détaillé est considérablement améliorée avec ces matériaux éligibles au programme. Auparavant, nous avons un problème et des coûts fixes. Il permet, comme solution suggérée aux subventions aux coûts fixes du PFR, est inclus dans le Bouclier. Malheureusement, cela n’a pas été inclus dans le cas des micro-entrepreneurs, mais les petites et moyennes entreprises n’en bénéficieront pas – pour en enseigner un autre.

Et il dit qu’il n’y a pas d’autre faveur qu’une telle post-industries lutte avec la sous-navigation de gauche +. – que nous tous ensemble – y compris le gouvernement – et c’est la question dont, sinon complètement, la Pologne ne peut pas se permettre une quatrième apparition du produit. La Pologne ne peut pas être un régime sanitaire dans l’économie, développé par une tâche et de choisir la technologie et les affaires du gouvernement. Sinon, l’entreprise restera ouverte avec ses propres règles d’ordre ne sont pas un respect sanitaire du gouvernement, et – comme vous le savez – et plus de lois inconstitutionnelles – met en évidence le Napiórkowski.

Dominika Pietrzyk

Des photos

je vois

Pandémie sur les causes de la crise – n’est pas seulement contre la Pologne?
eNewsroom